Le volet alimentaire a pour mission de nourrir le quartier, tout en faisant de l’éducation à l’alimentation écologique. Nous souhaitons également créer des ponts entre la ville et la campagne à travers des collaborations étroites avec plusieurs fermes maraîchères qui nous fourniront en circuit court (sans intermédiaires). Nous considérons finalement que l’alimentation est un moyen fantastique pour rassembler les gens et constitue ainsi le premier pilier servant la mission de la coopérative.

Pour relever ce pari ambitieux, le volet alimentaire de la coopérative se décline en plusieurs services complémentaires :

Un Bistro-bar 

Le Bistro-Bar, servira chaque jour des plats abordables, aux ingrédients frais, saisonniers, locaux, équitables et végétaliens. Notre concept s’articule autour de l’offre d’un plat du jour par repas (midi et soir), dont l’assiette principale sera vendue pour seulement 5,00$+tx. Le plat du jour en formule table d’hôte, servi avec entrée et dessert coûtera quant à lui 10,00$+tx.

Les menus suivront les saisons, selon la disponibilité des aliments en temps réel. Nous souhaitons ainsi sensibiliser aux divers enjeux autour de l’alimentation locale. Un menu commenté, présentant la provenance des ingrédients et des informations complémentaires, sera toujours disponible.

En plus des plats du jour, le bistro-bar offrira également des repas à emporter, simples et nourrissants à des prix variant de 3,00$+tx à 5,00$+tx. Par exemple, seront offerts des portions de chili, de spaghetti ou encore des sandwiches.

Mais pourquoi donc végétaliens, ces plats ? N’est-ce pas moins rassembleur, plus compliqué? Bien au contraire… Ce choix s’appuie sur des réflexions très pragmatiques :

+ un menu végétalien est inclusif de presque tous les régimes. C’est plutôt le «branding» des restaurants végétaliens et le choix d’ingrédients et de recettes peu accessibles qui donnent une impression inverse. De notre côté, nous misons sur une offre de repas classiques, où toutes et tous se reconnaîtront.

+ Les protéines végétales sont moins chères que les protéines animales, nous permettant de garder des coûts de production très bas, pour des repas tout aussi nourrissants !

et finalement….

+ Une réflexion écologique et éthique sur notre alimentation est nécessaire. Nous choisissons cet angle pour débattre et prenons action pour faire découvrir d’autres façons de s’alimenter à notre communauté.

Un Mini-Marché

La coopérative installera un étalage de produits en vrac répondant aux mêmes critères que les ingrédients du bistro-bar. Un frigo de produit frais sera aussi disponible. Nous venons ainsi rajouter une petite option de plus au paysage alimentaire du quartier.

Des Groupes d’achat 

Puisque le mini-marché ne peut pas jouer un rôle complet d’épicerie et que les choix en approvisionnement sont pauvres dans le Faubourg St-Laurent, nous proposerons à nos membres de groupes d’achat hebdomadaires pour tous les budgets, permettant à toutes et tous d’acheter des aliments directement de nos fermes partenaires.